AROMATHÉRAPIE – Les plantes aromatiques,  profitons des bienfaits de ses senteurs et abusons de ses vertus !

AROMATHÉRAPIE – Les plantes aromatiques, profitons des bienfaits de ses senteurs et abusons de ses vertus !

  • Sharebar
Decouvrez toutes les varitees et tous les secrets jamais reves sur les huiles essentielles, vous allez enfin tout savoir dans cet ouvrage exclusif !

Les vertus et les bienfaits de l’aromathérapie

Le retour en force des nous fait redécouvrir la base même de la nature :  ;  profitons des bienfaits de ses senteurs et abusons de ses vertus !

Les plantes naturelles sont « tendance », elles nous ramènent à de vraies valeurs, aux recettes d’antan de nos grands-mères et s’intègrent bien dans notre quotidien.

L’être humain est heureusement doté de cinq sens qui lui permettent d’explorer la vie. L’élément olfactif est bien souvent négligé dans notre vie alors qu’en fait, il agit sur notre inconscient chaque minute de notre existence. La fragrance d’une fleur fait soudain éclater dans notre cerveau la bulle d’un souvenir qui nous ramène illico dans la tiédeur d’une nuit d’été…

aromatherapie

Aromatherapie

Le principe de l’aromathérapie

Le principe de l’aromathérapie est assez simple : il s’agit de produire une bulle relaxante, enveloppante, à l’aide d’odeurs faisant naître des images, des souvenirs ou des attitudes positives. Il est important que les sujets qui s’adonnent à cette science de l’odorat comprennent bien le phénomène d’association dont elle dépend.

L’aromathérapie utilise surtout les plantes sous forme d’huiles essentielles pures, mais de plus en plus nous les découvrons dans la cosmétologie, et il est même possible de les ingérer, sous l’œil averti d’un professionnel ou d’un médecin expert.

Attention, chaque fois que vous utiliserez un aromate, prenez soin de bien lire sa et assurez-vous que ses vertus conviennent à l’effet que vous recherchez.

Les propriétés des plantes n’ont plus de secrets pour les scientifiques : certaines essences florales sont recommandées pour alléger divers troubles.

À noter que la plupart de ces aromates peuvent être proposés sous différentes formules telles que : des huiles essentielles, des huiles de massage, des vaporisateurs ou des gouttes pour ingestion orale. Il est donc important pour vous de ne pas confondre et de trouver la formule que vous souhaitez utiliser. Lisez minutieusement les étiquettes. Mais l’idéal est encore de consulter un spécialiste pour la confirmation que vous détenez le produit adéquat.

POSOLOGIE

L’aromathérapie n’est pas une médecine périlleuse, mais elle peut se rendre responsable de quelques inconforts si elle n’est pas convenablement dosée ou utilisée. Prenez en considération la posologie et n’en excédez jamais la mesure.

La formule d’aromathérapie la plus en vogue à l’heure actuelle est sans doute la diffusion dans l’atmosphère d’une pièce ou de la maison. Les vapeurs d’huiles se répartissent dans l’air et un parfum apaisant créé une ambiance de calme et de relaxation.

En formule pour le bain, il sera plus efficace de laisser l’huile se répartir dans l’eau de la baignoire quelques minutes avant d’y plonger son corps.

S’il s’agit d’une ingestion orale, il convient normalement de mélanger environ 5 gouttes à une petite quantité d’eau avant d’avaler.

On trouve également ces essences sous forme d’ que l’on applique directement sur les points douloureux ou les points d’énergie que l’on souhaite stimuler.

Quelques exemples :

Basilic :

  • Pour combattre les douleurs et crampes abdominales.

  • C’est un décongestionnant hépatique, il présente également des vertus sédatives et calmantes.

  • Excellent pour traiter les cas d’anxiété et de stress.

CANNELLE :

  • Dans les cas de problèmes de côlon

  • C’est un stimulant très efficace avant une activité physique exigeante.

CITRON :

  • Purifie l’air ambiant.

  • Il est bon de le diffuser dans la chambre d’un malade ou de l’utiliser de façon préventive.

CYPRÈS :

  • Pour traiter les varices et les cas d’hémorroïdes puisque c’est un décongestionnant veineux.

  • Contre la toux et comme antispasmodique.

MANDARINE :

  • Capacité d’apaisement, surtout auprès des enfants hyperactifs ou auprès de sujets insomniaques.

MENTHE POIVREE :

  • anti-vomitif pour traiter les problèmes de l’appareil digestif.

  • Rééquilibre les fonctions naturelles de l’organisme après la prise d’antibiotiques.

Decouvrez sans plus tarder toutes les medecines douces et naturels qui vous veulent tant de bien !
Tags: , , , ,
Twitter Digg Delicious Stumbleupon Technorati Facebook

No comments yet... Be the first to leave a reply!

Leave a Reply