Douce discipline une alternative à la fessée

Douce discipline une alternative à la fessée

  • Sharebar
Decouvrez toutes les varitees et tous les secrets jamais reves sur les huiles essentielles, vous allez enfin tout savoir dans cet ouvrage exclusif !

Fessée ou pas ?

Les avantages d’une discipline physique et de la fessée en particulier ont souvent été remis en question, jusqu’à prendre de l’importance dans la conscience nationale.

Ceci est dû en outre aux blessures que certaines de ces « punitions » ont pu être causées par des parents affirmant détenir une manière prescrite de la fessée. D’ailleurs, dans la plupart des cas les parents aimeraient juste avoir .

Fessée ou pas ?

Fessée ou pas ?

La plupart d’entre nous ont été élevés dans des foyers où pouvait parfois à tel point que nous ne sommes pas sûrs de ce à quoi ressemble une autre discipline. Que faire si vous ne frappez pas ? Cela signifie-t-il que vous êtes laxiste ?

Les personnes qui réfutent la fessée ne sont pas pour autant permissives. Alors que d’autres, pratiquant la fessée, le seront bien plus, sachant que la punition ultime pourra tomber à tout moment.

Retirer les « tapes » de votre boîte à outils disciplinaire

Si vous tenez l’idée de la fessée dans votre esprit, notez qu’elle arrive en général au mauvais moment. Lorsque cette envie vous prend, elle est souvent générée par un cumul de choses ou d’évènements, qui ne sont par ailleurs pas toujours liés ou de la responsabilité de votre enfant. Je vous le dis, préférez l’exclure de votre arsenal disciplinaire.

Alors si vous êtes en quête d’alternatives à la fessée, en voici quelques-unes :

Maintenant, il est temps d’être actif !

Remplissez votre boîte à outils disciplinaire avec des idées créatives qui peuvent vous inspirer dans ces moments difficiles. C’est essentiel pour prévenir les réactions émotionnelles et les décisions prises dans le feu de l’action. Lisez la suite pour quelques solutions de rechange.

Rire

Le rire est une merveilleuse façon de désamorcer une situation frustrante, et il permet souvent de recueillir la coopération d’un enfant. Prendre une voix amusante et rire ensemble de la situation (sans vous moquer de l’enfant).

Par exemple, si votre enfant laisse constamment ses jouets trainer au milieu du salon, vous pourriez donner aux jouets des voix amusantes et les faire « supplier » votre enfant de les ranger avant que quelqu’un ne leur marche dessus et leur fasse mal ;-)

Conséquences, pas la répression

Dans la vie, les conséquences sont encore plus vraies et importantes que la simple punition quand vous y réfléchissez un peu.

Si vous avez détourné de l’argent de la société pour laquelle vous travaillez, vous n’allez pas être frappé et simplement sanctionné pour reprendre dès le lendemain votre travail.

Non, vous allez souffrir des conséquences : la perte de votre emploi, les poursuites judiciaires, la mise en péril de votre foyer et peut-être la prison.

Donc, en mettant en avant les conséquences, cela peut contribuer à façonner le comportement de votre enfant.

Par exemple, au lieu de menacer votre enfant avec une fessée s’il ne nettoie pas sa chambre, exposez-lui simplement les conséquences : s’il ne nettoie pas sa chambre, vous le ferez en jetant tout ce qui ne vous semblera pas à sa place dans un sac-poubelle !

Ce ne sont que quelques idées. L’essentiel étant de planifier vos éventuelles réactions à l’avance pour être prêt et éviter toute réaction disciplinaire improvisée. Et vous vous retrouverez avec un enfant beaucoup plus heureux et bien mieux préparé pour le monde réel.

Aurore
massage-stress.com

Decouvrez toutes les varitees et tous les secrets jamais reves sur les huiles essentielles, vous allez enfin tout savoir dans cet ouvrage exclusif !

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

  • fessée
Tags: , ,
Twitter Digg Delicious Stumbleupon Technorati Facebook

No comments yet... Be the first to leave a reply!

Leave a Reply